Elizabeth de Portzamparc

Architecte et sociologue

Elizabeth de Portzamparc conçoit ses bâtiments comme des symboles architecturaux porteurs de nouvelles valeurs, des repères urbains structurants et forts, comme le musée de la Romanité de Nîmes, la gare du Bourget et le Grand Équipement Documentaire d’Aubervilliers. La conception de ces équipements les transforme en des lieux très ouverts avec de grands espaces publics d’intérieur, afin qu’ils deviennent de véritables supports de vie collective.
Son architecture aux lignes légères et épurées, très engagée sur les recherches d’économie de formes et de matières premières, démontre que construire de manière économique n’est pas synonyme de banalisation ou de baisse de qualité architecturale.
Ses formations artistiques et universitaires complétées par une vision
multiculturelle enrichissent la démarche architecturale d’Elizabeth de Portzamparc et apportent des réflexions multiples et complexes à ses œuvres. Tous ses projets sont fondés sur l’identité des lieux et leur architecture très flexible permet leur évolution au fil des prochaines décennies.